Agents de voyage > Informations > Saviez-vous que ? > La présence autochtone: une richesse à découvrir au Québec

Saviez-vous que ?

14 octobre 2009

La présence autochtone: une richesse à découvrir au Québec

7Iles - Amériendienne

Voilà quelques centaines d’années, les premiers habitants du Québec, les autochtones ont accueilli les grands explorateurs européens. Encore aujourd’hui, la culture autochtone est très présente dans plusieurs régions du Québec. L’histoire et le développement du Québec sont intimement liés au peuple des premiers habitants.  C’est un aspect de notre culture fascinant à partager avec les croisiéristes de passage au Québec.

Québec, Saguenay, Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre et Gaspésie sont les escales où l’on retrouve une partie des communautés autochtones, telles que les Hurons, les Micmacs et les Innus.  Ces escales constituent une occasion extraordinaire pour en apprendre plus sur l’histoire, les traditions et le mode de vie des autochtones.

Rencontre avec les Innus à Sept-Îles

Le nom Innu signifie hommes véritables et désigne les premiers habitants du Québec.  On les appelle également Montagnais, nom donné par les Européens en se référant aux petites montagnes sur la Côte-Nord où ils vivent.  Peuple de chasseurs, de pêcheurs et de cueilleurs nomades, les Innus adaptent leur rythme de vie au gré des saisons. Les Innus vivent à proximité des rivières, tantôt à leur campement d’été situé sur le littoral du Saint-Laurent ou à l’automne, en mouvance vers le nord ou près du lac Saint-Jean pour y pratiquer la chasse. Formant l’une des plus importantes nations amérindiennes au Québec, cette communauté compte plus de 15 000 Innus installés majoritairement sur la Côte-Nord et au Saguenay

En plus d’être d’efficaces chasseurs, les Innus sont reconnus pour leurs œuvres faites de sculptures de bois ou de pierre, de dessins, de peinture et gravures.

Quelques 3000 Innus vivent à proximité de Sept-Îles. Les chasseurs Innus se rendent en train sur le territoire de leurs ancêtres pour pratiquer la chasse et faire des réserves pour les mois à venir.  

Il est possible de vivre une expérience unique en son genre avec la nation Innue lors de l’escale Sept-Îles.

  • Rail et rivière propose une découverte de la rivière Moisie, majestueuse rivière à saumon de renommée internationale où vous longerez la rivière accompagné d’un paysage de conifères et de vallons formés par le passage des glaciers. L’excursion en train permet également de découvrir le mode de vie et les pratiques traditionnelles de la communauté Innue, telles que leur approche médicinale, leur artisanat et leurs recettes.   Au cours de la visite du site traditionnelle, des chants et des démonstrations feront vivre intensément les traditions Innues.
  • Musée Shaputuan où l’on partage la culture traditionnelle Innue.

A l’escale Saguenay, on retrouve parmi les excursions :

  • Musée amérindien de Mashteuiatsh : Le gardien de la mémoire vivante d'un peuple.  Le musée donne une voix aux nations autochtones d'Amérique qui ont, elles aussi, leur histoire à raconter.

A l’escale Havre-Saint-Pierrre :

  • Sur la route des baleines, une pause chez les Innus : Découvrez les mammifères marins du centre d'interprétation de la Station de recherches des îles Mingan. En cours de route, imprégnez-vous du mode de vie des Innus d'Ekuanitshit qui s'exprime à travers leur art, leur culture et leurs traditions.

S'inspirant des maisons longues et du mode de vie des Innus, une nouvelle maison de la culture verra le jour prochainement à Ekuanitshit.  La Maison de la culture sera un lieu de partage de la vie au quotidien avec les visiteurs en Minganie.

Les Hurons : une nation à découvrir à Québec

Originaires des Grands Lacs, les Hurons-Wendat sont venus s’installer dans la région de Québec en 1650. Donné par les Européens, le nom Huron fait référence à leur coiffe en forme de hure, alors que Wendat, signifiant les gens de l’île, rappelle leurs origines.  Bien implantés à proximité de Québec, les quelques 3000 Hurons-Wendat ont à cœur leur développement dans la vie moderne tout en préservant leurs traditions et en les partageant avec les visiteurs.  Un nouvel hôtel-musée des Premières Nations, ouvert en 2008, présente de belle façon les valeurs de la nation dans le respect de leurs mémoires.  Les visiteurs sont charmés par l’hospitalité et l’authenticité des lieux, un endroit unique où il est aussi possible de déguster des mets dans la tradition culinaire des Premières Nations.  Une visite à ne pas manquer lors d’une escale à Québec.

De plus, lors de votre escale à Saguenay, une visite au Site de la Nouvelle-France vous permettra de vous imprégner de la culture Huronne-Wendat.  On y trouve une reconstitution de la Nouvelle-France du XVIIe siècle avec ses bâtiments d'époque et personnages hauts en couleur. Un village huron permet de vivre un contact privilégié avec les cultures autochtone et française.

Rencontre avec les Micmacs

L’escale Gaspésie s’avère être le lieu idéal pour rencontrer la communauté Micmac installée au Québec.  Totalisant près de 5000 personnes, les Micmacs furent les premiers à rencontrer les grands explorateurs à l’embouchure du Saint-Laurent.   Reconnus pour leurs habiletés à la pêche et à la navigation, ils ont été de précieux collaborateurs pour les nouveaux arrivants.  Bien impliqués dans le développement touristique de la région, les Micmacs sont présents dans la région de Gaspé et dans la Baie des Chaleurs.  En visitant leurs différents sites touristiques, on peut saisir leur attachement aux traditions, leur respect des sites ancestraux ainsi que leurs habiletés à la pratique de la pêche au saumon.  Les Micmacs de Gaspésie perpétuent la mémoire de leur nation à travers leurs spécialités artisanales, comme les paniers en frêne et en foin d’odeur, les vêtements de peau ou d’autres très belles pièces ornées de perles.

Parmi les excursions proposées à l’escale Gaspésie, on retrouve :

  • Le centre d'interprétation Micmac de Gespeg avec l’expérimentation de  la vie des premiers gaspésiens au XVIIe siècle.

Art, traditions et culture autochtones font partie des particularités et du charme du Québec et constituent de belles raisons de choisir le Saint-Laurent pour y faire une croisière!

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2020 Bonjour Québec Développement économique Canada