Agents de voyage > Informations > Saviez-vous que ? > Faites connaissance avec Luce Bureau : une passionnée!

Saviez-vous que ?

14 octobre 2009

Faites connaissance avec Luce Bureau : une passionnée!

Luce Bureau

Madame Luce Bureau occupe le poste de directrice-adjointe, développement aérien et cargo pour les Aéroports de Montréal.   Le développement aérien joue un rôle déterminant dans la croissance de l’industrie touristique québécoise en donnant l’accès à la destination.
Pour nous permettre de mieux comprendre son rôle, Mme Bureau a répondu à nos questions.

Mme Bureau, en quoi consiste votre poste :
Mon travail consiste à m’assurer du développement de la clientèle des aéroports de Montréal, soit l’aéroport Trudeau pour les passagers et l’aéroport Mirabel pour le cargo.    Il est important d’être toujours à l’affût de nouvelles clientèles pour nos aéroports.  Je suis donc en contact régulier avec les différentes lignes aériennes internationales et je travaille à les convaincre d’instaurer de nouvelles liaisons aériennes ou d’augmenter le nombre de vols à destination de Montréal. Je collabore très étroitement avec plusieurs partenaires dont l’Association des croisières du Saint-Laurent, Tourisme Montréal et les grossistes en voyages afin de faire connaître les nombreux avantages de Montréal et la qualité de nos installations aéroportuaires.

Quel a été votre cheminement professionnel pour vous amener à ce poste ?
Pendant 26 ans, j’ai occupé différents postes chez Air Canada.  Cette longue expérience m’a permis de toucher à plusieurs aspects du voyage aérien, notamment les ventes, la tarification, les alliances et les traités aériens.   Ces connaissances me sont très utiles dans le poste que j’occupe aux Aéroports de Montréal depuis près de cinq ans.    Je saisis bien les enjeux propres aux lignes aériennes, les facteurs de réussite et les défis que comporte l’ajout de nouvelles destinations.   Je peux ainsi conseiller et aider les lignes aériennes dans leurs démarches.

Votre métier semble passionnant, quels sont les aspects qui vous motivent le plus dans votre travail?
En effet, j’apprécie beaucoup mon travail.  J’aime toucher aux nombreux aspects de mes dossiers.    Le processus d’ajouts de vols ou de nouvelles destinations requiert plusieurs mois de travail, voire des années.  Pour mener à bien ces projets, je collabore avec différentes personnes de par le monde et j’ai le plaisir de rencontrer des gens extraordinaires.  Je retire une belle satisfaction de l’aboutissement de ces développements et de la croissance du volume à nos aéroports.  

Quels sont les atouts de Montréal et son aéroport pour les croisiéristes ?
Mon travail m’a amenée à voyager beaucoup et à visiter de nombreuses villes.  Je peux dire avec fierté que Montréal présente un très beau produit à ses visiteurs.  Cosmopolite, festive, gourmande, Montréal a beaucoup à offrir aux touristes tout en conservant un excellent rapport qualité/prix.  Notre aéroport, quant à lui, est très fonctionnel et pratique, en plus d’être situé à courte distance du centre-ville.  Les passagers apprécient la facilité lors des correspondances ainsi que l’accessibilité aux services. 

Y a-t-il des projets de développements particuliers destinés aux croisiéristes ?
Depuis 2000, l’aéroport Trudeau a vu une grande amélioration dans ses installations grâce à un investissement de 1,5 milliard $.   D’ailleurs, nous avons inauguré le 19 août dernier un nouveau secteur pour les départs vers les États-Unis.  Ce nouvel espace facilite le passage vers les douanes et simplifie le parcours pour les passagers en plus d’augmenter la capacité de l’aéroport. Certains ont même qualifié nos nouvelles installations comme étant les plus développées et les plus modernes en Amérique du Nord. De plus, un nouvel hôtel sous l’enseigne Marriott comptant 275 chambres a été inauguré ce même jour, augmentant ainsi l’offre hôtelière. 

D’autres projets sont en cours de réalisation avec l’agrandissement de la jetée internationale.  Nous allons aussi améliorer l'accès terrestre avec notamment l'établissement d'une navette ferroviaire express entre l’aéroport Trudeau et le centre ville.

Avec ces améliorations, nous sommes prêts pour la reprise de la croissance du trafic et nous souhaitons faire de Montréal une plaque tournante pour le transport aérien.  Le produit croisière constitue certainement un produit d’appel intéressant pour de nouvelles clientèles sur Montréal. Déjà, certaines lignes aériennes ont augmenté leur nombre de vols sur Montréal entre autres grâce à la popularité de Montréal comme point d’embarquement. 

Quelle est votre activité coup de cœur à Montréal pour les croisiéristes ?
Je pense que Montréal a énormément à offrir aux visiteurs.  Tout de suite, je pense au charme du Vieux-Montréal, à la diversité de nos quartiers et très certainement, au marché Jean-Talon.   En saison automnale, il est tellement agréable de s’y balader.  On retrouve une richesse et une abondance de produits tous plus appétissants et colorés les uns que les autres.

Quel est votre restaurant coup de cœur à Montréal ?
Mon coup de cœur va tout de suite au restaurant Tonnerre de Brest situé dans le quartier Outremont.   On y mange bien dans un cadre sympathique offrant un service impeccable.

Et quelle est, Mme Bureau, votre destination vacances favorites?
Je craque pour la ville de Pheonix en Arizona.  Il y fait toujours beau, un temps agréable et on y trouve des paysages diversifiés. J’adore aussi la région des Cantons-de-l’Est.  Cette région pourvue de magnifiques paysages bucoliques est aisément accessible de Montréal.

Avez-vous déjà fait une croisière ?
Oui, j’ai fait quelques croisières à l’occasion de tournées de familiarisation lors de l’inauguration de nouveaux bateaux.   J’aime beaucoup cette façon de découvrir une destination. 

De quelle manière êtes-vous impliquée avec l’Association des Croisières Saint-Laurent ?
Personnellement, je viens tout juste de me joindre à l’ACSL en prenant la relève d’une collègue.  Toutefois, les aéroports sont impliqués dans le dossier depuis les tous débuts de l’association.  Le développement du marché des croisières est important pour les Aéroports de Montréal et j’ai suivi avec intérêt les nombreuses actions menées par l’association.   J’ai très envie de m’impliquer et de contribuer avec mes collègues des différentes escales au succès de la destination du Saint-Laurent.

Alors, nous vous souhaitons la bienvenue au sein de l’ACSL !

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada