> > De luxueux navires attendus au port en 2011

24 mai 2011

De luxueux navires attendus au port en 2011

Québec, le 20 mai 2011 - L'Administration portuaire de Québec (APQ) souligne aujourd'hui le début de la saison des croisières internationales par la présence de son plus fidèle visiteur, soit le navire Maasdam de la ligne Holland America Line (HAL).

Battant pavillon néerlandais, le navire est arrivé ce matin à 5h42 au quai 22 de la Pointe-à-Carcy avec approximativement 1 294 passagers à bord.  Ceux-ci sont partis de Boston le 14 mai dernier et ont visité notamment les villes de Bar Harbor, Halifax, Sydney et Charlottetown, avant que le navire ne soit amarré à Québec. Holland America Line a décidé de terminer sa croisière de 7 jours à Québec en raison du niveau d'eau particulièrement élevé en amont de Québec. D'une longueur de 219 mètres et offrant une capacité de 1 627 passagers, le Maasdam est un visiteur de longue date au port, sa première visite remonte à 1999. 

2011: plusieurs nouveaux navires mais moins de passagers attendus

La saison 2011 des croisières internationales permettra à Québec d'accueillir plusieurs navires qui en seront à leur première visite à Québec. Entre autres, le plus récent paquebot de la Cunard Line, le Queen Elizabeth, un des navires les plus prestigieux, fera son escale inaugurale les 27 et 28 septembre prochain. Parmi les autres nouveautés, soulignons le Silver Explorer de la compagnie Silversea Cruises, le Seabourn Sojourn de la compagnie Seabourn, Le Boréal de la Compagnie des Îles du Ponant et le Regatta de la compagnie Oceania Cruises.

Par ailleurs, les dates du 20 septembre, 3 et 4 octobre de même que le 14 octobre, seront des moments forts de la saison, puisque Québec accueillera simultanément plusieurs géants des mers. Les gens de Québec pourront en effet voir jusqu'à cinq navires le même jour en escale à Québec. Nous vous invitons à consulter le site Web de l'APQ au www.portquebec.ca pour visualiser l'horaire des navires de la saison 2011.

Cette saison, l'APQ prévoit accueillir approximativement 80 000 passagers et 32 000 membres d'équipage, comparativement à 102 254 passagers et 34 494 membres d'équipage. « Cette baisse, par rapport à 2010, est explicable par le délaissement de deux lignes de croisières dans le Saint-Laurent, soit Costa Cruises et Norwegian Cruise Line, qui ont procédé à une restructuration de leur déploiement », souligne Mario Girard, Président-directeur général de l'Administration portuaire de Québec. Dans le cas de Costa Cruises, la présence de 2009 et 2010 se voulait un premier contact avec la région du St-Laurent. Quant à Norwegian Cruise Line, sa présence dans le St-Laurent est intermittente.   « Nous ne sommes pas inquiets de la situation pour 2011.  Il est déjà arrivé par le passé que des lignes soient présentes quelques années, quittent pour une période et reviennent par la suite. Nous avons vu cette situation auprès de nos principaux clients et ce, au cours des dix dernières années », ajoute Monsieur Girard. 

En concurrence avec le monde :

L'achalandage de visiteurs généré par l'activité des croisières a triplé à Québec depuis l'année 2000, passant de 35 855 à 102 254 passagers en 2010.  Les efforts de démarchage et l'aménagement du Terminal de croisière Ross-Gaudreault sont au cœur des succès que la région a connu durant cette période dans ce secteur d'activité.

La concurrence est mondiale dans cette industrie.  Malgré la croissance survenue au cours des dernières années, le St-Laurent doit compétitionner avec des régions offrant des attraits aussi spectaculaires que ceux que l'on retrouve à Barcelone, à Rome ou à Saint-Pétersbourg.  La bonification de l'offre touristique le long du fleuve et les différentes initiatives en cours visant à promouvoir la région de Québec auprès des lignes de croisières vise à optimiser le développement de cette importante composante de l'industrie touristique de Québec.  « Malgré la baisse, nous avons des indications très claires que la croissance sera au rendez-vous pour 2012 dans l'industrie des croisières à Québec », conclut Mario Girard.  

Un impact économique majeur pour Québec

L'activité des croisières constitue une activité importante sur le plan touristique et économique pour la région de Québec.  En effet, les croisiéristes comptent pour environ 10% de tous les visiteurs originaires de l'extérieur du pays, estimation faite à partir des statistiques de l'Office du tourisme de Québec. C'est une portion importante de l'achalandage touristique total à Québec.  Selon une étude réalisée par le Ministère du Tourisme du Québec, l'industrie des croisières internationales en 2010 a engendré des retombées économiques directes de 85,9M$ pour la province de Québec. Notons que pour la région de Québec, celles-ci représentent 352$ pour un passager en destination et 111$ pour un passager en escale.

Rappelons que l'Administration portuaire de Québec est une agence fédérale autonome constituée en vertu de la Loi maritime du Canada. Selon une étude menée en 2007 par la firme SECOR Conseil, les activités des secteurs maritimes et portuaires de l'industrie maritime de Québec représentent annuellement à l'échelle canadienne des retombées économiques de près de 800M$, des revenus de taxes de près de 160M$ pour les différents paliers de gouvernement, de même qu'une contribution essentielle au soutien de près de 9 800 emplois.

                                                   

-30-

Source :

Patrick Robitaille
Vice-président
Marketing et développement
Administration portuaire de Québec
Tél. : (418) 648-4956

 

De luxueux navires attendus au port en 2011 [93 Ko]

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada