> > Projet de restauration de la jetée Alexandra et de la Gare maritime Iberville

7 novembre 2014

Projet de restauration de la jetée Alexandra et de la Gare maritime Iberville

Montréal, le 7 novembre 2014 - Lors du colloque de l'Association québécoise des transports (AQTr) qui s'est tenu le 6 novembre dernier à Montréal, sur le thème de la « Création et la captation de la valeur dans les projets d'infrastructures de transport », la vice-présidente, affaires corporatives et responsable du service immobilier de l'Administration portuaire de Montréal (APM), Mme Marie-Claude Leroux a présenté le projet de restauration en profondeur de la jetée Alexandra et de la gare maritime Iberville. 

Ces travaux majeurs nécessitent un investissement de 78M$. Ils permettront de restaurer les infrastructures existantes pour consacrer la vocation première de la gare maritime en mettant à niveau ses fonctionnalités de façon à mieux répondre aux besoins des lignes maritimes et des croisiéristes qui choisissent de plus en plus Montréal comme destination. Ces travaux contribueront également à mieux intégrer la gare et la jetée dans le tissu urbain. Le concept retenu vise à offrir un point de rencontre, un pont entre la ville et son fleuve, et à offrir un accueil aux croisiéristes à la hauteur de la renommée internationale de la ville de Montréal.  

Lors du dépôt de son programme triennal en immobilisations 2015-2017, à la fin du mois d'octobre, la Ville de Montréal a signifié son soutien à ce projet, qui prend la forme d'une contribution de 15M$, une annonce dont se réjouit le Port de Montréal.

Au cours des prochains mois, l'APM travaillera à compléter la structure de financement, condition nécessaire au démarrage des travaux. Aussi, dans un souci de transparence, une démarche publique d'information et d'échanges sera également entamée pour faire en sorte que ce projet maritime devienne la fierté de tous. 

À propos du Port de Montréal 

Exploité par l'Administration portuaire de Montréal (APM), le Port de Montréal est un important centre de transbordement diversifié qui traite tous les types de marchandises : conteneurisées et non conteneurisées, vrac liquide et vrac solide. C'est un port de conteneurs de premier plan desservi par les plus grandes lignes maritimes de transport de conteneurs au monde. 

Le Port de Montréal a manutentionné 1 356 810 conteneurs EVP (unité équivalant à un conteneur de 20 pieds) en 2013, ce qui représente 11 896 671 tonnes de marchandises. Le port a aussi manutentionné 9 549 933 tonnes de produits liquides en vrac, 3 912 531 tonnes de solides en vrac et 2 638 159 tonnes de céréales en 2013. Le total des volumes de marchandises manutentionnées s'élève à 28 156 971 millions de tonnes, en 2013.

Le Port de Montréal possède son propre réseau de chemin de fer directement sur les quais. Il est relié aux deux réseaux ferroviaires pancanadiens, ainsi qu'à un réseau autoroutier. Le port exploite une gare maritime qui a accueilli 69 966 passagers et membres d'équipage en 2013. Tous les autres terminaux sont gérés par des compagnies privées d'arrimage.

L'activité portuaire soutient 18 200 emplois, et génère des retombées économiques de l'ordre de 1,5 milliard de dollars par année. 

Pour consulter la présentation de l'APM au colloque de l'AQTr (PDF)

- 30 -

 

Renseignements : 

Sophie Roux
Directrice des communications
rouxs@port-montreal.com 

Téléphone : 514 283-7050
www.port-montreal.com

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada