> > Les croisières internationales, une demande croissante pour le Saint-Laurent

28 avril 2006

Les croisières internationales, une demande croissante pour le Saint-Laurent

Québec, le 28 avril 2006 - L'Industrie des croisières internationales poursuit une croissance soutenue à l'échelle mondiale. Pour la première fois cette année, la demande excédera l'offre et en réponse à cette tendance les lignes de croisières ont mis plusieurs nouveaux navires en chantier.  Les destinations majeures telles que l'Alaska, les Caraïbes ou la Méditerranée sont toujours très populaires mais la clientèle de croisières recherche des nouveautés comme le Saint-Laurent qui offre un attrait incontestable et un fort potentiel de développement.

En Amérique du Nord, le volume de passagers est en augmentation constante affichant une croissance annuelle moyenne de 8%.  En 2005, les destinations escales de Montréal (35 000 croisiéristes) et de Québec (66 000 croisiéristes) ont accueilli globalement un nombre record de passagers.  Une enquête menée en 2003 par la firme BREA pour le compte de l'association des croisières du Saint-Laurent démontre que chaque passager laisse en moyenne 143$ en retombées économiques directes au Québec sans compter les membres d'équipage qui eux aussi injectent en moyenne 99$ en achat de souvenirs, repas ou activités terrestres. Il s'agit au total de retombées directes, pour une seule année, de l'ordre de 22 millions de dollars auquel s'ajoute 50 millions de dépenses des lignes de croisières pour des services divers.

La saison 2006 s'amorcera dans le Saint-Laurent dès la mi-mai avec l'accueil du MAASDAM, de la compagnie Holland America, d'une capacité de 1266 passagers. Les populations riveraines du Saint-Laurent pourront admirer le passage de ces grands paquebots jusqu'à la fin octobre. Une centaine d'escales sont prévues en 2006 dont une dizaine en septembre et octobre, pour la première fois, au Saguenay ! Depuis quelques années les navires remontent le fjord mais grâce au travail de mise en marché de la destination, quelques lignes de croisières feront désormais escale à Port Saguenay pour découvrir la région par voie d'activités terrestres. Baie-Comeau accueillera aussi son premier paquebot à la fin septembre. 

L'Association des croisières du Saint-Laurent supporte le développement de nouvelles escales dans les régions riveraines du Saint-Laurent. À cet égard, elle compte parmi ses nouveaux membres les escales de : Trois-Rivières, Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre et la pointe de la Gaspésie (Gaspé-Percé-Chandler) qui ajoutent une diversité et une qualité à l'offre actuelle des croisières au Québec. L'ACSL compte parmi ses partenaires majeurs le ministère du Tourisme et l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec avec qui des ententes de partenariat triennales sont en cours.

-30-

Source :

René Trépanier, directeur général
Téléphone : 418 725 0135

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2020 Bonjour Québec Développement économique Canada