Passagers > Informations > Saviez-vous que ? > Mario Sévigny : un homme impliqué et visionnaire

Saviez-vous que ?

17 novembre 2011

Mario Sévigny : un homme impliqué et visionnaire

Mario Sévigny

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Monsieur Mario Sévigny, coordonnateur au Port de Sept-Îles et il a partagé avec nous sa passion pour son travail dans l’industrie des croisières au Québec. Monsieur Sévigny, parlez-nous de votre poste de coordonnateur au sein du Port de Sept-Îles.

Dans le cadre de mon poste à la coordination du Port de Sept-Îles, je m’assure de faire le lien entre les différents milieux touristiques impliqués dans les opérations portuaires des navires de croisières, soit le Port, la Ville et la communauté.  Je suis également appelé à développer des excursions pour les croisiéristes.  

  • Depuis quand travaillez-vous dans un poste relié à l’industrie des croisières ?
    Après avoir travaillé dans le milieu de l’immobilier, dans le domaine de la restauration et dans le journalisme, j’ai joint les rangs de Tourisme Sept-Îles en 2006.   Alors que j’étais  à la présidence de Tourisme Sept-Îles, l’idée nous est venue de faire de Sept-Îles une escale internationale pour les navires.  De bénévole au conseil d’administration,  je suis devenu coordonnateur à Tourisme Sept-Îles pour ensuite occuper le même poste au Port de Sept-Îles.  Disons que mon cheminement a été assez intense au cours des  cinq dernières années étant donné le court laps de temps entre le projet d’escale et l’arrivée du premier navire en mai 2009!
  • Il y a certainement des aspects de votre travail qui vous plaisent particulièrement. Quels sont-ils ?
    J’apprécie beaucoup la diversité dans mes tâches.  Aucune routine n’arrive à s’installer alors que de nombreux défis et opportunités nous sont offerts presque quotidiennement ! J’aime particulièrement rencontrer les gens, les concerter et m’assurer de faire avancer les projets.  Je participe également au développement commercial de l’escale en collaboration avec Tourisme Sept-Îles et j’adore rencontrer les clients, connaître leurs besoins et combler leurs attentes. 
  • Y a-t-il des projets de développements particuliers à Sept-Îles destinés aux croisiéristes ?
    Nous sommes constamment en développement étant donné le jeune âge de l’escale.  Nous avons inauguré un quai à l’automne 2010 et nous continuons de peaufiner nos installations.   L’activité Rail et Rivière, site reproduisant un campement innu, mise en place pour les croisiéristes, est appelée à être développé afin d’accueillir plus de visiteurs et rendre la visite plus complète. 
  • Quelles sont les particularités qui distinguent Sept-Îles des autres escales québécoises ?
    Nous avons comme particularité d’accueillir les croisiéristes directement au centre-ville  tout en étant à proximité de la pleine nature.  De plus, l’importante communauté autochtone dans notre région donne une originalité à notre escale et les excursions proposées sont teintées par cette thématique. 
  • Quel est le volume de croisiéristes transitant par Sept-Îles? 
    Nous avons reçu 7500 passagers et membres d’équipages en 2009 et en 2010. Nous anticipons les mêmes résultats en 2012 alors que l’année 2013 laisse entrevoir une belle augmentation.  Les arrivées sont actuellement concentrées sur la saison d’automne.  Du coup, nous travaillons très fort à faire connaître les atouts de la saison estivale, notamment la grande diversité de la faune sur la mer avec la présence abondante de phoques, de rorqual et même de petits pingouins au cours des mois de mai et juin.
  • Quelle est votre activité coup de cœur à Sept-Îles?
    Il s’agit très certainement de l’activité Rail et Rivière qui est notre vedette pour deux aspects :
    •la beauté du trajet le long de la rivière Moisie, une des trois plus grandes rivières à saumon au monde,  offrant des panoramas majestueux particulièrement à la sortie du tunnel  où la vue plongeante à près de 30 mètres au-dessus  de la rivière est à couper le souffle.
    • Le site amérindien présente la vie et la tradition innue sous plusieurs tentes.
    On peut déjà accueillir 200 personnes et nous comptons augmenter la capacité à 300 personnes grâce aux nouveaux aménagements prévus pour la prochaine saison. 
  • Quelle serait votre suggestion de restaurant à ne pas manquer à votre escale ?
    Je me dois de mentionner l’incontournable pizza aux fruits de mer de chez Omer.  Un délice ! Nous  sommes toutefois bien servis à Sept-Îles avec une belle diversité de restaurants pour tous les goûts.   Aussi, il faut absolument goûter le petit fruit nommé chicoutai qui ressemble à la mûre que l’on retrouve dans notre région.  On peut le déguster sous différentes formes, en liqueur, en confiture, etc.
  • Avez-vous déjà vécu l’expérience d’une croisière ?
    J’ai effectivement fait une croisière dans les Antilles en 2006 tout juste un mois avant le début des discussions sur le projet d’escale internationale à Sept-Îles.  Cette croisière m’a fortement au lancement du projet Sept-Îles car j’ai réalisé au cours de ce voyage que nous pouvions mettre en place une toute aussi belle expérience  pour les croisiéristes en escale à Sept-Îles.
  • De quelle façon êtes-vous impliqué dans l’Association des croisières du Saint-Laurent?
    Je m’occupe principalement du développement du transport terrestre en régions éloignées.  Je travaille de concert avec les escales Baie-Comeau et Havre-Saint-Pierre afin de constituer une flotte de véhicules confortables pour les croisiéristes. L’approche de l’ACSL est très dynamique et nous travaillons en coopération, ce qui est très important pour une jeune escale comme la nôtre.  Cela nous permet de contribuer efficacement au développement de la destination Saint-Laurent.
  • Pour terminer, qu’espérez-vous pour la prochaine année à l’Escale Sept-Îles?
    Je souhaite essentiellement du beau temps afin que les croisiéristes puissent bien profiter des attraits de notre escale.  J’espère également que nous verrons de plus en plus de navires accoster chez nous au cours de la saison estivale  afin de montrer tout le potentiel de notre destination Sept-Îles!
     
M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada