Passagers > Informations > Saviez-vous que ? > Faites connaissance avec Mme Anne-Marie Nadeau

Saviez-vous que ?

3 mai 2010

Faites connaissance avec Mme Anne-Marie Nadeau

Anne-marie Nadeau

Le conseil d’administration de l’Association des Croisières du Saint-Laurent est composé d’un groupe d’individus passionnants et captivés par leur travail.  Nous avons le plaisir de partager avec vous une rencontre avec la trésorière de l’ACSL, Madame Anne-Marie Nadeau, coordonnatrice du marché des croisières pour le Port de Québec.

Mme Nadeau, vous êtes secrétaire – trésorière  de l’ACSL, parlez-nous de votre implication ?
Mon implication au conseil d'administration au sein de l'ACSL a débutée en mai 2008. Une année plus tard, j'ai été élue au poste de secrétaire-trésorière. Mon rôle principal est de veiller à la bonne santé financière de l'association en collaboration avec le directeur M. René Trépanier.

Pouvez-vous nous dévoiler les projets qui vous tiennent le plus à cœur?
En tant que membre du comité exécutif, j'ai pris particulièrement en charge le dossier de la nouvelle zone d'émissions contrôlées pour l'ACSL, puisqu'il s'agit d'un dossier clé et une priorité fondamentale pour le maintien de la croissance du Saint-Laurent.  Le Canada et les États-Unis se sont engagés devant les dirigeants de l'Organisation internationale maritime afin de réduire les émissions atmosphériques produites par les navires. Or, à l'intérieur d'une zone de 200 miles nautiques des côtes, tout navire aura l'obligation d'utiliser un carburant ayant 1% de souffre d'ici 2012. Puisque 100% des itinéraires de croisières internationales sont faits à l'intérieur de la zone de 200 miles, les impacts potentiels sur l'industrie pourraient nuire à la compétitivité en raison du surplus de coûts de ce carburant.

Comment percevez-vous l’avenir du développement du marché des croisières internationales au Québec ?
Nous avons franchi d'importantes étapes au cours de la dernière décennie comme destination croisières, notamment: le développement de nouvelles escales, la reconnaissance des retombées économiques liées à l’industrie par nos partenaires gouvernementaux et la création de l’ACSL maintenant reconnue auprès des plus grandes lignes de croisières. Bien que nous demeurions un marché secondaire pour nos clients, la variété des attraits touristiques est unique et offre des expériences exceptionnelles aux passagers. Toutefois, nous devons maintenir et intensifier nos efforts de promotion afin de renforcir notre image de marque auprès de nos clients et des consommateurs potentiels.

Maintenant, nous aimerions en savoir en peu plus sur vous… En quoi consiste le poste que vous occupez?
En tant que coordonnatrice marché croisières, je suis responsable de la promotion et du développement de ce marché au Port de Québec. Je dois donc trouver de nouvelles stratégies afin d'augmenter l'achalandage au Port et tout en adoptant des stratégies promotionnelle auprès des lignes de croisières. En préparation de la saison, je dois m'assurer de la bonne communication entre tous les intervenants impliqués dans les opérations croisières à Québec. Je suis également responsable de l'accueil des passagers au terminal de croisières.


Vous avez donc un horaire très chargé ! Quel a été votre cheminement professionnel jusqu’à présent?
Je suis coordonnatrice marché croisières depuis septembre 2008. Auparavant, j'occupais le poste de conseillère en recherche commerciale et communications au Port de Québec depuis novembre 2007. Le Port m'a recruté au mois d'août pour organiser une mission commerciale en Norvège durant l'automne et les dirigeants m'ont offert un poste permanent à la fin de ce contrat.  Je venais de compléter un MBA en Gestion internationale à l'Université Laval. Au cours de mes études, j'ai participé à quelques missions commerciales à l’étranger visant à développer un marché étranger pour des entreprises québécoises. Ce fût pour moi des expériences très enrichissantes tant personnellement que professionnellement.

Qu’est-ce qui vous fascine tout particulièrement dans votre métier ?
J'adore rencontrer les passagers en escale à Québec et parler avec eux. Certains viennent des États-Unis, d'autres de l'Europe et leurs commentaires sur notre destination sont des plus élogieux. Tous sont charmés par nos attraits, la qualité de notre accueil et le caractère historique de Québec.

Quel sont les plus grands atouts de Québec pour les croisiéristes ?
Nous pouvons certainement nommer :

  • la proximité du terminal au quartier historique de Québec;
  • la ville touristique, les passagers entrent facilement en contact avec les commerçants et résidents;
  • une mobilisation locale dans le but de développer ce marché.

Parlez-nous des projets de Québec destinés aux croisiéristes ?
 L'Office du Tourisme développera de nouveaux attraits touristiques au cours de deux prochaines années.  Aussi, le programme ACCORD pour la région de la Capitale nationale visant à "développer Québec comme port d'embarquement et de débarquement et de port d'attache pour les croisières internationales" débutera ce printemps. Le plan d'actions permettra, entre autres, de former des agents de voyage sur les attraits de Québec, de développer de nouveaux produits touristiques et d'envoyer des bulletins d'information à des agences de voyages spécialisées et à des lignes de croisières.

Quel est le volume de croisiéristes à Québec ?

En 2009, nous avons accueilli près de 87 000 passagers et 30 000 membres d'équipage. Cette année, nous espérons accueillir 107 000 passagers et 35 000 membres d'équipage, du jamais vu pour Québec depuis ses débuts!

Quelle est votre suggestion d’activité « coup de cœur à Québec » pour les croisiéristes ?

J'adore le "walking tour" du Vieux-Québec, car il permet aux croisiéristes d'avoir une expérience authentique et de se mettre dans la peau des personnages d'époque pour un court moment.

Dévoilez-nous votre restaurant favori à Québec ?
Nous avons tellement de bons restaurants qu'il est très difficile d'en choisir un seul!  J'aime le "Café du Monde" pour sa vue exceptionnelle sur le fleuve, j'adore le "Porto fino" pour l'authenticité de sa cuisine italienne offerte, dans une autre gamme, j'aime le "Panache" pour le plaisir de découvrir de nouvelles saveurs et j’adore le "Laurie Raphaël" pour son raffinement des produits et sa présentation unique des plats. Bref, je les aime tous pour leur caractère unique et distingué.

Avez-vous déjà eu le plaisir d’effectuer une croisière ?
J'ai fait ma première croisière cet hiver à bord du Celebrity Solstice dans la région des Caraïbes de l'Est. J'ai adoré mon expérience. La variété des activités à bord, le choix de restaurants et l'itinéraire de 7 jours m'ont beaucoup plu. Je suis convaincue que le Québec et ses escales provoquent le même engouement auprès des visiteurs étrangers.

En terminant, quels sont vos souhaits pour les croisiéristes à la saison 2010?
J'espère que chacun des passagers connaîtra la meilleure expérience croisières jamais connu auparavant et qu'ils deviendront tous à leur tour, de fiers ambassadeurs de Québec à travers le monde!

Bonne saison estivale à tous !

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada