Compagnies de croisières > Informations > Saviez-vous que ? > A découvrir : un immense parc au cœur du Saint-Laurent

Saviez-vous que ?

9 novembre 2015

A découvrir : un immense parc au cœur du Saint-Laurent

Parc Marin Saguenay - St-Laurent

Les navires de croisières en direction de l’un ou l’autre de nos ports d’embarquement ou débarquement québécois traversent systématiquement le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. En effet, ce parc se compose d’une bonne partie de l’estuaire du Saint-Laurent et de pratiquement tout le fjord du Saguenay. Il a donc la particularité d’être exclusivement composé d’eau et il est bordé par les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de Charlevoix, de la Côte-Nord-Manicouagan et du Bas-Saint-Laurent.  Donc, peu importe l’itinéraire emprunté par le navire, que ce soit dans le cadre d’un voyage Canada-New England ou d’un voyage transatlantique, tous les navires auront la chance  et le privilège de parcourir le parc marin.

Créé en 1988 à l’initiative des gouvernements canadien et québécois, il est géré à la fois par Parcs Canada en tant que membre du réseau des aires marines nationales de conservation et par Parcs Québec à titre de parc national.  Compte tenu de sa situation géographique, plusieurs intervenants collaborent afin de réaliser sa mission de conservation et de protection des écosystèmes présents dans le parc. De plus, les gestionnaires se doivent de faire connaître les particularités du parc afin de sensibiliser la population à sa sauvegarde pour les générations actuelles et futures.

Un territoire varié
Composé de quatre grands secteurs, la superficie du parc compte en tout 1245 km2. Le secteur du Fjord du Saguenay a comme grande particularité d’avoir son eau en profondeur froide et salée alors qu’elle est douce et relativement chaude en surface. Le fjord est impressionnant à voir en raison des falaises vertigineuses qui l’encadrent mais aussi pour la vie qui habite ses profondeurs.  La confluence se situe à la hauteur de Tadoussac, au point de rencontre de l’estuaire du Saint-Laurent et de la rivière du Saguenay. Cet endroit est connu pour le courant profond provenant du Golfe et qui remonte à la surface à l’entrée du fjord. Cette situation confère à cette zone la particularité d’avoir une vie marine très diversifiée.  Le troisième secteur, l’estuaire maritime, couvrant 30% du parc est le lieu le plus populaire du Parc, notamment en raison de la présence des mammifères marins et des oiseaux raffolent des petits poissons et du plancton qui s’y trouvent en abondance.  Une fois arrivé dans l’estuaire moyen, on peut non seulement observer des phares et des paysages dignes de cartes postales, mais également y apercevoir des belugas qui s’amusent dans l’eau, de même que des phoques qui se prélassent au soleil  et des oiseaux qui dansent dans le ciel.

Un lieu d’observation privilégié
Les passagers des navires peuvent découvrir le parc de plusieurs façons.  En fait, bien que le parc soit composé d’eau uniquement, il est un milieu et un environnement de vie incomparable pour les oiseaux et les mammifères marins, le plancton et de différentes espèces de poissons.  Les eaux étant riches en nourriture, il s’agit d’un milieu fort prisé par la faune.  A partir des ponts des navires, les passagers peuvent assurément observer un large éventail d’oiseaux, dont entre autres, les  goélands, les cormorans, les canards eiders et les macreuses.  En plus, quelques mammifères marins se laisseront possiblement apercevoir puisqu’il y a neuf espèces qui fréquentent régulièrement les eaux du parc. Les chanceux pourront donc admirer le béluga, le phoque commun ou le phoque gris ou celui du Groenland, le béluga, le marsouin commun, le petit rorqual, le rorqual commun, le rorqual bleu et le rorqual à bosse. Comme certaines espèces sont en péril,notamment le béluga, le rorqual bleu et  le rorqual commun, il est important de les observer d'une certaine distance et de respecter les règles du parc. Impressionnant tout cela !

Pour les passagers qui aimeraient profiter de cette faune d’un peu plus près, il est possible de le faire lors des excursions proposées à l’escale Saguenay.  Que vous ayez envie d’une excursion d’observation des mammifères marins en zodiaque, en kayak ou à bord d’un petit bateau, il sera possible de le faire. Vous pourrez même observer par la voie des airs, en hydravion ou en hélicoptères, les paysages escarpés du fjord du Saguenay qui encadrent le parc marin.

D’une manière ou d’une autre, les passagers sont privilégiés de pouvoir découvrir cet important parc marin. Richesse naturelle importante pour le Québec, il est important que tous puissent apprécier et profiter de cette belle nature. C’est pourquoi les gestionnaires du parc travaillent activement à sensibiliser les gens sur la vulnérabilité et la fragilité du milieu naturel.  De plus en plus, les visiteurs, tout comme la population locale, sont conscients de l’impact de la vie humaine sur le milieu et font en sorte de préserver l’environnement le mieux possible afin que tous puissent en immortaliser ses paysages uniques grâce à des photos qui leur permettront de se rappeler des souvenirs impérissables de leur croisière sur le Saint-Laurent.

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada