Compagnies de croisières > Informations > Saviez-vous que ? > Le temps ralentit aux Îles de la Madeleine

Saviez-vous que ?

5 août 2009

Le temps ralentit aux Îles de la Madeleine

IDM - Maison

Un phénomène tout particulier se produit dès le débarquement aux Iles de la Madeleine.  Fait étrange, le temps défile sous un rythme différent sur cet archipel entouré du Saint-Laurent. Est-ce le doux climat maritime ? Est-ce le charme de l’accent des Madelinot ou tout simplement les paysages marins et le littoral exceptionnel qui causent cette détente instantanée dès l’arrivée aux Îles ?  Personne ne sait l’expliquer, mais tous apprécient cette heureuse sensation de bien-être !

L’archipel des Îles de la Madeleine forme un croissant allongé sur 65 km composé d’une douzaine d’îles dont six sont reliées entre elles par de fines dunes de sable.  Le paysage se compose d'îles et de plages qui s'étirent à perte de vue.  On peut apprécier les couleurs vives des maisons conjuguées au vert des vallons, aux falaises rougeoyantes et à la couleur blonde des plages. 

On accède aux Îles uniquement par bateau ou par avion, ce qui en fait une destination toute particulière et contribue à son exotisme.   Le climat maritime donne le ton à cette sensation de bien-être.  Le vent souffle gaiement d’un air sain et agréablement doux et ce, jusqu’à tard en automne.

Le 27 juillet dernier, le majestueux Maasdam, navire de croisières de la compagnie Holland America Cruises s’est arrêté aux Îles pour une première escale au cours d’un périple de 42 jours au départ de Boston.   Cette escale a permis aux passagers d’amorcer ce voyage de belle façon et dès lors, d’adopter le rythme lent des vacances.

Sur place, les croisiéristes ont pu profiter d’une journée entière pour découvrir des Îles à leurs façons.  Les nombreuses excursions proposées ont mené les passagers vers les différents îles afin d’en apprécier la douceur de vivre.

Ils ont participé à de belles excursions:

Ile de Cap-aux-Meules:
La plus grande Île de l’archipel présente à la fois le côté urbain des Îles avec son église, ses écoles et entreprises locales tout en offrant des paysages fantastiques avec ses falaises rouges sculptées par l’érosion causée par les vents et marées.

Ile du Havre-Aubert:
Tout au sud de l’Archipel, les croisiéristes ont pu apprécier les impressionnants paysages  où se côtoient les ports de pêche, les phares lumineux et les sites historiques.  Le secteur de La Grave propose boutiques, galeries d’arts et cafés sympathiques où il fait bon échanger avec les artistes locaux tout en s’imprégnant de cette ambiance chaleureuse et accueillante.   Les touristes ont découvert avec étonnement les œuvres d’art fabriquées à partir du sable des Îles, une idée originale et unique à la région.

Ile de Grande-Entrée :
La visite de cette île a permis de voir l’un des plus importants ports de pêche aux homards du Québec et de visiter le Centre d’interprétation du phoque.   On a même pu admirer une ligne de vêtements originaux fabriqués à partir de la peau de phoque.

Île du Havre-aux-Maisons:
Les plus gourmands ont pu visiter la fromagerie Au Pied de Vent et y déguster les succulents fromages tout en échangeant avec le maître-fromager avant d’aller prendre quelques photos sur la plage de la Dune du Sud.  Plus loin les maisons colorées donnent l’impression d’avoir été construites et lancées au hasard des chemins sinueux et des douces collines.  L’excursion s’est poursuivie à la micro-brasserie A l’Abri de la Tempête pour y déguster une bière faite à partir de grains de malte cultivés aux Îles.  On a enchaîné avec la visite de la Verrerie La Méduse où l’artisan a fait la démonstration de son travail sur le verre soufflé.  Pour conclure cette excursion, le groupe a pris une pause bien méritée au Fumoir d’antan afin de goûter les produits de la mer, façon fumée ou séchée.  Une belle balade gourmande !

ÎIe d'Entrée:
Cette île bien particulière, détachée des autres, est peuplée d’un peu plus de 100 habitants issus de descendants écossais et irlandais.  On y accède par bateau et on y circule à pied.  On peut ainsi apprécier les paysages vallonnés au rythme généreux des vents.  Lors de la visite, on a pu ressentir l’atmosphère toute particulière dans laquelle vivent les habitants dans ce village au milieu du Saint-Laurent. Lieu idéal pour l’observation des oiseaux, de nombreuses espèces ont été vues et photographiées.

Pour les plus actifs, les Îles de la Madeleine offrent également plusieurs autres activités, notamment l’exploration de grottes en kayak de mer, la voile, la manipulation de cerf-volant, le vélo et la randonnée pour ne nommer que celles-ci.

Les Madelinots sont très heureux d’avoir pu accueillir les passagers du Maasdam et d’avoir partager leur coin de pays où il fait bon vivre.   D’autres bateaux viendront prochainement faire escale aux Iles de la Madeleine et faire le plein de douceurs de vivre en prenant le rythme lent des vacances et du bonheur. 

En espérant vous y accueillir bientôt pour vous faire vivre la lenteur du temps aux Îles!

 

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada